Les ennuis continuent de s’accumuler pour l’écurie française. Après le cigarettier Gauloises, Prost Grand Prix pourrait perdre Yahoo!

Après une calamiteuse saison 2000, Alain Prost pensait avoir trouvé la parade aux problèmes de son écurie en s’assurant la fourniture (payante) des moteurs Ferrari. Dans le même temps son principal sponsor (Gauloises) annonçait son retrait de la Formule 1. Le quadruple champion du monde n’en restait pas moins confiant dans l’avenir et espérait bien attirer Telefonica en remplacement. Le géant espagnol s’est désisté lui aussi pour annoncer son retrait des circuits il y a quelques semaines.

Quand ça veut pas, ça veut pas…

Les malheurs de Prost Grand Prix ne s’arrêtent pas là. L’autre sponsor majeur de l’écurie, le site Internet Yahoo!, semble sur le point de quitter lui aussi l’équipe française. Les raisons ? La controverse née de la vente d’objets nazis aux enchères, sur le moteur de recherche accessible à tous les internautes français. Ce que condamne la législation en vigueur. Yahoo! pourrait se retirer dans une sorte de mesure de rétorsion contre l’administratio française.

En cas de retrait effectif de Yahoo! (qui apporte plus de 100 MF chaque année), c’est l’avenir même de Prost Grand Prix qui se retrouverait remis en cause.