Interrogé sur le démantèlement annoncé de l’empire Kirch, qui détient les droits de retransmission de la Formule 1, Max Mosley, président de la FIA, s’est prononcé contre une diffusion exclusive de la F1 en Pay-per-view (ce qui pourrait arriver si les Rupert Murdoch et Silvio Berlusconi prennent le contrôle de l’entreprise allemande). Selon le président de la FIA, les difficultés financières du Groupe Kirch ne menacent pas la diffusion de la Formule 1 sur les chaînes de télévisions gratuites. Nous avons certains droits, nous pourrions faire certaines choses si les Droits TV tombaient entre de mauvaises mains. Pour le Britannique le mauvais exemple à suivre serait celui de la boxe, La plupart des meilleurs combats de boxe de ces vingt dernières années ont été diffusés en pay-per-view et ils ont perdu beaucoup de public. Notre position est claire. Nous n’avons pas d’objection au pay-per-view, mais nous voulons voir les courses sur les chaînes gratuites partout dans le monde, et c’est ce que veulent aussi les parraineurs et les manufacturiers de pneumatiques.

La FIA et les grands constructeurs négocient actuellement un plan de reprise de la SLEC, qui gère les droits commerciaux de la Formule 1, détenue par le groupe allemand.