Les entreprises russes multiplient les actions de sponsoring sportif. Dernier exemple en date avec l’arrivée de YotaPhone, qui fournit des smartphones du même nom, auprès de Lotus F1.

L’entreprise sera partenaire de l’écurie britannique cette saison. L’accord coïncide avec la programmation du premier Grand Prix de Russie de l’histoire, sur le circuit de Sotchi, site des Jeux olympiques d’hiver.

Avant le fabricant de smartphone, Lotus F1 avait déjà accueilli un partenaire russe dans le passé avec Rostec.

L’arrivée de YotaPhone, dont l’inscription sera visible sur l’aileron avant des monoplaces, devrait soulager les finances de l’écurie britannique. Non confirmé, l’investissement de l’entreprise russe est estimé à 7 millions d’euros. En parallèle, les actionnaires de YotaPhone deviendront partenaires du fond d’investissement Genij qui possède 65% de Lotus F1.