Tom Walkinshaw, le propriétaire d’Arrows, peut souffler. Le contrat signé en mars dernier avec l’opérateur britannique de téléphonie mobile Orange (plus de 700 MF sur trois ans) ne devrait pas être remis en cause.
Le rachat d’Orange par France Telecom ainsi que le départ du président de la compagnie Hans Snook avait entraîné des rumeurs de retrait d’Orange de la Formule1.