Le groupe internet Google a été condamné par un tribunal de Sao Paulo à verser 500.000 dollars (environ 340.000 euros) au pilote de Formule 1 Rubens Barrichello pour avoir hébergé des faux profils du Brésilien sur son réseau social Orkut.

La décision judiciaire a été publiée lundi par le journal officiel de l’Etat brésilien.

La somme finale pourrait s’élever à 700.000 dollars (470.000 euros) car l’affaire date de juillet 2006 et Google risque une amende de 590 dollars par jour jusqu’au retrait des profils incriminés.

Selon des médias brésiliens, plus de 300 faux profils au nom de Rubens Barrichello sont apparus sur Orkut, un réseau social qui appartient à Google et qui connaît un grand succès au Brésil, même s’il est désormais concurrencé par la version portugaise de Facebook.

Le groupe Google n’a pas encore réagi à ce jugement.

Barrichello, qui courait sur Brawn GP cette saison, a terminé en troisième position du championnat du monde 2009 derrière le Britannique Jenson Button et l’Allemand Sebastian Vettel. Il rejoint en 2010 l’écurie Williams.