Sous la pression depuis plusieurs jours, Winamax retire son tweet polémique publié après les qualifications du paris SG et de l’Olympique Lyonnais pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Pour fêter la qualification de l’Olympique Lyonnais et du PSG, la plateforme de pari sportif en ligne Winamax avait posté le 15 août un tweet reprenant les paroles de la chanson Celsius du groupe français PNL. Les propos ont provoqué un tollé. Plusieurs personnalités, dont la ministre des Sports Roxana Maracinean ont exigé son retrait. «Sérieusement @WinamaxSport vous vous croyez où? Votre tweet est à vomir. @TwitterFrance Ça ne vous dérange pas de laisser passer ce genre de messages?», a réagi la ministre déléguée aux Sports. La députée LREM de l’Ain Olga Givernet, co-auteure d’un rapport sur la régulation des jeux d’argent, a envoyé un courrier au Premier ministre ainsi qu’à la nouvelle Autorité nationale des jeux (ANJ). Dans son courrier Olga Givernet leur demandait la suspension pure et simple de l’autorisation de proposer des paris sportifs en France pour cet opérateur, ou a minima pour les deux demi-finales et la finale de la compétition.

Ce mardi 18 août, l’Autorité nationale des jeux a rédigé un communiqué invitant l’opérateur à retirer sa publication « sans délai ». Demande à laquelle a tout de suite répondu Winamax en effaçant le fameux tweet à quelques heures de la demi-finale du PSG face à Leipzig : « Nous supprimons immédiatement notre tweet choquant, abject et insupportable », a retweeté la plateforme.