Ivan Gazidis, directeur-général d’Arsenal, affirme n’avoir aucune indication que l’un des deux principaux actionnaires, Stan Kroenke ou Alisher Usmanov, envisage de lancer rapidement une reprise totale du club anglais.

Le club subvient à ses besoins, nous n’avons pas besoin d’investissement extérieur, indique Gazidis.

L’Américain Kroenke et le Russo-Ouzbèke Usmanov détiennent respectivement 29,9% et 26% des parts. Des grands clubs anglais, Arsenal reste un des derniers contrôlés par des capitaux britanniques, ses actionnaires historiques ayant passé entre eux un pacte d’alliance qui semble de plus en plus fragile.