Le groupe du magnat des médias australo-américain Rupert Murdoch est prêt à investir 600 millions d’euros dans la chaîne à péage allemande Premiere, filiale du Groupe Kirch.

Selon le quoditien allemand Die Welt, plusieurs banques seraient également prêtes à participer au plan de redressement de la chaîne cryptée. Murdoch détient déjà 22,03 %, via son bouquet satellitaire BskyB, de Premiere.

Premiere a perdu 865 millions d’euros en 2001 et continue à perdre plus de 2 millions d’euros par jour. Die Welt affirme également que des négociations avec les studios de cinéma hollywoodiens, auprès desquels Premiere a négocié des contrats au prix fort dans les années 90, se poursuivront en début de semaine. Il en va de même avec les dirigeants de la Ligue allemande de football (DFL), dont Kirch a acquis les droits en 2000 pour 1,5 milliard d’euros sur 4 ans, notamment pour diffuser les rencontres sur Premiere. Dans les deux cas, Premiere attend une baisse du montant des contrats de 50 %, écrit Die Welt.