La Football League et le bouquet numérique terrestre ITV Digital disposent de 7 jours pour trouver un accord. Les administrateurs d’ITV Digital, le cabinet d’audit Deloitte and Touche, ont obtenu de la justice un sursis pour parvenir à un accord avec la Ligue anglaise de football sur les droits de retransmission des matches de D2, D3 et D4.

La Football League avait refusé vendredi une offre de 60 millions de livres (98 millions d’euros) de la part d’ITV Digital. Mais David Burns, le directeur général de la Football League, a toutefois annoncé qu’il serait prêt à accepter une offre de 100 millions de livres pour mettre un terme définitif au différend entre les deux parties.

Le 27 mars, les groupes britanniques Carlton et Granada avaient déposé le bilan d’ITV Digital, estimant ne plus avoir les moyens d’honorer le contrat passé avec la Football League, au titre duquel il leur restait à régler la somme de 178,5 millions de livres avant août 2003. Depuis la FL menace de lancer des procédures judiciaires pour obtenir 500 millions de livres (819,6 millions d’euros) de dommages et intérêts en cas de rupture de contrat.