Selon le site de L’Expansion, la famille royale du Qatar Al-Thani aurait signé un protocole d’accord avec Colony Capital, actionnaire principal du PSG (95,8%), pour acquérir une partie du capital du club parisien (30%).

Un accord en ce sens aurait été signé début octobre, quelque temps avant le prix de l’Arc de Triomphe, sponsorisé par l’émirat du Qatar. Il serait conditionné à l’attribution au PSG début 2011 par la Mairie de Paris d’un bail emphytéotique pour exploiter le Parc des Princes. Une information démentie par le fonds d’investissement.

Ce n’est pas la première fois que la piste du Qatar est évoquée pour reprendre le Paris SG. La rumeur revient même à intervalle régulier. Dès le processus de cession du club décidé par Canal+, en 2006, le Qatar était pressenti pour reprendre le club de la capitale. Les discussions étaient allées très loin, Canal+ demandant 47 millions d’euros pour céder le club. Un imbroglio politique avait fait capoter l’affaire.

La piste de la péninsule ibérique reste donc d’actualité. Mais pour la raison explicitée précédemment, elle ne peut aboutir dans l’immédiat. Il existe d’autres obstacles à la cession du PSG. Le plan de pacification du Parc des Princes n’est pas encore arrivé à son terme. Sa réussite ne peut que revaloriser l’image du club et en augmenter sa valeur économique.

A ce propos, à quel prix Colony Capital est-il disposer à négocier ? La valorisation du PSG est un vrai casse-tête. Afin de simplement rentrer dans ses frais, Colony Capital devrait vendre le Paris SG pour 100 millions d’euros au moins. Un montant qui semble irréaliste aujourd’hui. Je travaille beaucoup sur ce dossier, indiquait Sébastien Bazin, représentant de Colony Capital en Europe, en mai dernier. Je ne dis pas que je fais que ça mais j’y consacre du temps depuis deux mois et demi. Et sans doute un peu plus encore dans les mois à venir…