Le joueur coréen de l’AS Monaco est la révélation de ce début de saison. Auteur d’un but et d’une passe décisive pour son premier match en Ligue 1, Park Chu-young a relancé l’intérêt de l’Asie pour notre championnat. Une chaîne de TV coréenne vient d’ailleurs de racheter les droits de la L1.

Comment renforcer son équipe en baissant son budget ? Jérôme de Bontin, le président de l’ AS Monaco, a trouvé la recette miracle. Il a recruté cet été un joueur parfaitement inconnu en Europe, Park Chu-young. Recommandé au président monégasque par des amis de promotion désormais hauts placés en Corée du Sud, le joueur a signé des débuts étincelants en Ligue 1. Le 13 septembre dernier, face à Lorient, Park a étrenné son maillot rouge et blanc par un but et une passe décisive face à Lorient.

Depuis cet exploit, le buzz est énorme en Corée. La chaîne payante KSBN vient de racheter les droits de la L1 auprès de Canal Plus Events et les connexions sur le site de l’ASM en provenance d’Asie ont explosé. Le championnat de France, de loin le moins bien exporté des grands championnats européens (20 millions d’euros de droits TV à l’étranger contre 350 millions d’euros pour l’Angleterre), voit ainsi de nouveaux débouchés s’ouvrir à lui.

Ce soir, l’ Olympique de Marseille accueille Monaco et son prodige venu d’Extrême Orient (direct à 21h). Une affiche idéale pour promouvoir encore un peu plus le produit L1 en Asie…