L’éditeur de jeux vidéo Codemasters vient d’acquérir les licences de 15 clubs de football européens pour développer des jeux autour de chaque équipe. On retrouve beaucoup de clubs anglais (Manchester United, FC Liverpool, Leeds United, Chelsea FC, Arsenal FC et Aston Villa), quelques italiens (Juventus Turin, Inter Milan et Milan AC), des Allemands (Borussia Dortmund, Bayern Munich, Hambourg), un Espagnol (FC Barcelone), un Néerlandais (Ajax d’Amsterdam), et un Ecossais (Glasgow Rangers) mais aucun français !

Le marché des jeux vidéo sur le football devrait avoisiner les 400 millions d’euros en 2002 (année de la Coupe du Monde). Le leader du secteur, Electronics Arts (EA), réalise 50 % de son chiffre d’affaires dans le monde (1,3 milliard de dollars) avec des jeux liés au sport. L’Américain, contrairement à Codemasters, ne signe aucun accord avec les clubs mais privilégie les ligues et les fédérations (LNF en France, FIFA dans le monde).