Les résultats d’audiences se succèdent et Foot3, l’émission hebdomadaire de France Télévision du lundi soir, ne décolle toujours pas.

Fin janvier, l’émission a enregistré 8,7 % et 11,8 % de part de marché. En moyenne, 2 à 3 millions de téléspectateurs suivent l’émission. Des scores décevants pour un programme qui a coûté 6,10 millions d’euros (droits TV versés à la LNF).

Pas facile en effet de passer après Jour de Foot le samedi soir et Téléfoot le dimanche matin. Foot 3 se veut décaler dans son approche mais ressemble étrangement à un medley des émissions de Canal + et de TF1 avec une rediffusion des buts que le public a déjà vus à plusieurs reprises tout au long du week-end.

Conséquence, les annonceurs ne sont pas contents. La Française des Jeux pourrait regretter son investissement. La FDJ parraine l’émission à hauteur de 3,05 millions d’euros.

Les mauvais résultats de Foot 3 tombent mal. Le service des sports est prié de réaliser 10,67 millions d’euros d’économies en 2002.