Le Championnat d’Europe des Nations de football en 2012 n’a pas trouvé preneur en France. Non pas que les chaînes françaises ne soient pas intéressées, mais pas à n’importe quel prix. Or, c’est bien ce qui intéresse l’UEFA. Pour relancer le dossier, l’instance européenne revient à la charge avec une nouvelle proposition : pour obtenir l’Euro 2016, organisé par la France, il faut acquérir l’Euro 2012…

C’est vrai que cet Euro 2012 coorganisé par l’Ukraine et la Pologne ne fait rêver personne. Et encore moins si l’équipe de France n’y participe pas. Pour l’instant, les Bleus de Laurent Blanc n’ont pas encore leur billet pour le rendez-vous de 2012. Pas question donc pour les chaînes françaises de signer un chèque en blanc sans avoir la certitude que l’équipe de France sera du voyage. A TF1, on ne juge pas la main de Thierry Henry contre l’Irlande comme dans le reste du monde. En novembre 2009, l’ancien attaquant de l’équipe de France avait sauvé la chaîne d’un accident industriel.

Pour le prochain Championnat d’Europe des nations, les chaînes n’ont pas fait preuve de désintérêt. TF1 et M6 ont formulé une offre commune de 50 millions d’euros. Insuffisant pour l’UEFA et Team Marketing, la société en charge du marketing de l’UEFA pour l’Euro 2012. TF1 et M6 avaient investi 100 millions d’euros sur l’Euro 2008. Nonce Paolini, le PDG de TF1, a prévenu que sa chaîne se montrerait particulièrement vigilante sur les droits sportifs.

M6 intéressée par la proposition

Pour redonner de l’appétit aux chaînes françaises, l’UEFA relance la procédure en ajoutant une carotte. Afin de faire grimper les prix, elle décide d’anticiper la vente de l’Euro 2016. Un événement qui sera incontournable pour la France puisqu’elle en sera le pays hôte. La proposition est machiavélique. Pour obtenir l’un des trois lots mis en vente de l’Euro 2016 (1 lot avec 25 matches, 1 lot avec 25 matches dont la finale, et un lot magazine), il faut impérativement avoir acquis l’un des quatre lots (trois lots pour les matches et un lot magazine) de l’Euro 2012. Une nouvelle qui devrait ravir Nicolas de Tavernost. Le président du directoire de M6 a récemment indiqué que son groupe pourrait être intéressé par l’appel d’offres pour les droits télévisés de l’Euro 2012, à la condition qu’il soit couplé avec l’Euro 2016.

Les chaînes candidates doivent soumettre leurs offres avant le 24 mars.