L’Etat pour remplacer la télé ? C’est en substance la proposition de plusieurs Laender qui seraient prêts à se substituer au Groupe Kirch en cas de défaillance de celui-ci auprès des clubs.

Après le dépôt de bilan d’ITV-Digital, l’Allemagne ne veut pas se retrouver dans la même situation que les clubs britanniques. L’Etat fédéral et plusieurs Etats régionaux allemands (Laender) sont prêts, en cas de faillite du Groupe Kirch, à accorder des garanties financières aux clubs de la Bundesliga. Berlin et les Laender pourraient aller jusqu’à garantir 200 millions d’euros, le temps de redéfinir l’attribution des droits télévisés du football.

Kirch détient les droits de la Bundesliga jusqu’en 2004. Il doit verser 100 millions d’euros en mai et autant début août.