L’accord n’était pas aussi proche qu’on a voulu le faire croire la semaine dernière. Le Groupement d’intérêt économique (RTL, Europe 1, France Inter, France Info, Sport O’FM) et RMC Info ont rompu vendredi leurs négociations concernant la diffusion de la prochaine Coupe du monde.

Les deux parties négociaient l’accès aux stades et quelques minutes de direct par rencontre. Plus le match d’ouverture, une demi-finale et la finale moyennant une indemnité comprise entre 150.000 et 230.000 euros.