Michèle Cotta, directrice générale de France 2, regrette de ne pas avoir le football.

Interrogée sur l’acquisition par TF1 de l’exclusivité des droits de diffusion de la Coupe du Monde 2002, Michèle Cotta a constaté l’insuffisance des moyens de France Télévision. C’étaient des chiffres sur lesquels nous ne pouvions absolument pas nous battre sans mettre en péril l’ensemble de notre reconstruction.