Après quatre années difficile, Salomon renoue avec la croissance. En 2010, la filiale du Finlandais Amer Sports a vu son chiffre d’affaires croître de 22%, à 600 millions d’euros. Une année record pour Salomon qui s’attend à faire mieux en 2011. Le carnet de commandes pour la saison printemps-été affiche une hausse de 20% en matière de chaussures et de vêtements.

Salomon semble avoir laissé derrière elle les années de restructuration. Contrainte de se séparer de son usine de Rumilly (Haute-Savoie), puis de délocaliser ses fabrications en Europe de l’Est et en Asie, la marque a entamé de plusieurs années un processus de diversification de ses ressources. La stratégie paie aujourd’hui. Dans Les Echos, on apprend que Salomon a réalisé l’an dernier plus de la moitié de ses ventes dans la chaussure et le textile. Salomon revendique aujourd’hui le titre de leader mondial de la chaussure de course en montagne et de leader européen de la chaussure outdoor.