Le club de volley-ball de Montpellier a mis un terme aux discussions entamées ce mois-ci en vue d’une fusion avec son voisin de Sète, ont indiqué mardi les deux parties.

On suspend les discussions, a déclaré le président du MUC, Jean-Pierre Brachard, assurant que cette décision n’avait rien à voir avec les bons résultats de son club en Championnat de France.

Qualifiés in extremis pour les play-offs, les Montpelliérains ont créé la surprise en éliminant en quarts de finale Poitiers, le vainqueur de la saison régulière, et affronteront Tourcoing pour une place en finale.

Au départ, c’est Montpellier qui était demandeur, apparemment ils ne le sont plus, a constaté Gérard Castan, partie prenante dans les discussions pour le compte de la mairie de Sète.