La vente des New Jersey Nets au milliardaire russe Mikhail Prokhorov a été officialisée mardi par le club new-yorkais, qui devient ainsi la première franchise de la NBA dont le propriétaire est un étranger.

Prokhorov et Bruce Ratner, l’actuel actionnaire majoritaire des Nets, étaient tombés d’accord fin 2009 sur le rachat par Prokhorov de 80% des parts du club et de l’achat de 45% de celles du Barclays Center, une future salle de 18.000 places assises que le club a prévu de faire construire dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Mais la confirmation de cet accord était suspendue au rachat par l’Etat de New York de la totalité des terrains où doit être érigé le Barclays Center, dont l’achèvement est prévu pour 2012, et qui doit englober un vaste complexe immobilier.

Prokhorov, première fortune de Russie en 2009, possède déjà une participation dans le club du CSKA Moscou, vainqueur en 2006 et 2008 de l’Euroligue.

Les New Jersey Nets viennent de vivre une saison exécrable : ils ont terminé derniers de la Division Atlantique de la Conférence Est, avec 70 défaites pour seulement 12 victoires, le pire bilan de toute la NBA.