Audi se retirera de la série électrique de Formule E en tant qu’équipe d’usine à la fin de l’année prochaine. Le constructeur automobile allemand n’abandonne pas pour autant le domaine de la voiture électrique. Audi annonce vouloir participer au Dakar 2022 avec une voiture électrique avant de signer son retour sur les 24 Heures du Mans.

Engagé dans la série 100 % électrique de Formule E depuis 2014 (avec 43 podiums dont 12 victoires au palmarès), Audi a décidé de donner un coup de volant. En effet, la marque aux quatre anneaux a annoncé dans un communiqué qu’elle se lançait dans la construction d’un prototype électrique en vue de participer pour la première fois au Dakar en 2022. Une surprise, même si Audi appartient au groupe Volkswagen et que la marque VW a dominé le rallye-raid dans le passé.

« Nous voulons continuer à démontrer le slogan de la marque ”Vorsprung durch Technik (l’avancement dans la technologie)” dans le sport automobile international de haut niveau à l’avenir et développer des technologies innovantes pour nos voitures de route, a indiqué Markus Duesmann, président du conseil d’administration de la marque. Le rallye le plus difficile du monde est l’étape parfaite pour cela. »

Pour cela, la firme allemande va développer un modèle de transmission électrique avec une batterie haute tension et un convertisseur d’énergie très efficace. Des avancées technologiques qui doivent permettre à Audi de signer également un retour gagnant sur les courses d’endurance comme les 24 Heures du Mans. « La stratégie future de l’entreprise est clairement centrée sur l’électrification et la mobilité neutre en carbone, a expliqué de son côté Julius Seebach, directeur général d’Audi Sport. C’est pourquoi nous nous préparons intensément à entrer dans la nouvelle catégorie de prototypes sportifs LMDh avec ses courses phares comme les 24 heures de Daytona et les 24 Heures du Mans. »