La Fédération Française des Sports de Glace (FFSG) et le Ministère des Sports s’interrogent actuellement sur le site qui accueillera les prochains Championnats du Monde de Patinage 2012. Une hésitation qui permet à la ville de Montpellier de se positionner en leader. Ironique, la ville rappelle quels choix s’offrent à la fédération et à l’Etat : «un hall d’exposition à Nice ou la toute nouvelle Arena Montpellier, 1ère Arena nouvelle génération de France, voulue par la Région Languedoc-Roussillon en partenariat avec Montpellier Agglomération et la Ville de Montpellier et inaugurée en septembre 2010».

«Faire le choix de l’Arena Montpellier, c’est montrer à la communauté internationale et aux instances sportives internationales que la France a les moyens d’organiser un événement majeur dans un site qui offre des conditions d’accueil exceptionnelles», souligne la Société anonyme d’économie mixte locale Enjoy Montpellier. Il faut dire que l’Arena Montpellier dispose d’un niveau d’équipements inégalé en France : patinoire intégrée, 10 000 places grand-public très confortables en configuration patinoire, nombreux espaces de relations publiques pour les entreprises, écrans géants, contrôle d’accès ultra moderne, système billetterie, climatisation, etc. «Ce sont autant d’atouts que l’Arena Montpellier peut mettre au service de la FFSG pour développer ses recettes et optimiser l’organisation de ce formidable événement. Organiser les Championnats du Monde de Patinage 2012 à L’Arena Montpellier, c’est également inciter les différents acteurs (privés et publics) à construire de nouvelles Arenas. En effet, le rapport «grandes salles» a démontré l’impérieuse nécessité de rénover et développer le parc des Arenas afin d’atteindre les principaux objectifs que se sont fixés les fédérations sportives et leur Ministère de tutelle (le Ministère des Sports) : accueillir des événements internationaux majeurs, favoriser la pratique sportive par le plus grand nombre et faire éclore de grands champions pour faire rayonner la France à l’international.»

Nice, la grande rivale

A l’exception du POPB, qui devrait être prochainement rénové dans cette perspective, et de l’Arena Montpellier inaugurée en septembre dernier, la France manque cruellement d’équipements capables de soutenir la comparaison avec les autres pays. «La FFSG et le Ministère des Sports ont une autre possibilité», explique la SAEML Enjoy Montpellier : «Organiser les Championnats du Monde de Patinage 2012 à l’Arena Montpellier» et «investir pour l’avenir de la France et du sport Français». Un choix qui lui paraît beaucoup plus judicieux que le hall d’exposition à Nice. Un équipement non prévu à cet effet (pas de patinoire, pas de tribunes grand-public, pas de tribune de presse, etc.), qui devra dès lors être subventionné «massivement». Pour la SAEML Enjoy Montpellier, «un aménagement éphémère extrêmement coûteux, ce n’est pas investir pour l’avenir…» Difficile de faire un lobbying plus efficace.