Après six années de collaboration, le géant américain de la livraison a décidé de rompre son contrat avec le Comité Olympique.

United Parcel Service (UPS) est devenu le second partenaire à quitter le pool des sponsors olympiques. L’annonce survient après un profond désaccord entre UPS et le Comité International Olympique (CIO). La société américaine reproche au Comité d’avoir cédé à son rival TNT la livraison des billets pour les Jeux Olympiques de Sydney.

UPS consacrait 344 MF (52 M€) aux Jeux Olympiques alors que son contrat courait jusqu’au JO 2004 à Athènes.
En septembre dernier, IBM avait décidé lui aussi de rompre sa collaboration avec le CIO. Big Blue a déjà été remplacé, puisque l’entreprise franco-anglaise SEMA a conclu un accord de quatre ans et 412 MF (62,8 M€) avec le Comité.