Fortuneo – Vital Concept ne s’est pas alignée au départ du Tour de France cette année sous cette appellation ! Co-partenaires de la formation bretonne depuis le 1er janvier 2016 (pour trois ans au départ), la banque en ligne, filiale du Crédit mutuel Arkéa, et l’entreprise de vente à distance en agriculture ont divorcé.

Les deux partenaires en titre de l’équipe bretonne (qui avaient pris le relais de la Région Bretagne et de l’entreprise mayennaise Séché Environnement) ont officialisé leur rupture avant le Grand Départ en Allemagne. Des sérieuses divergences de vues sur le fonctionnement de l’équipe entre Emmanuel Hubert, son manager général, et Patrice Étienne, le président de l’entreprise loudéacienne Vital Concept, seraient à l’origine de ce divorce prononcé en pleine saison. Chose rare. Encore plus rare : l’équipe française a été présentée au public sous le nom de Fortuneo – Vital Concept pour devenir dès le lendemain… Fortuneo – Oscaro. Le nom de l’entreprise spécialisée dans la vente de pièces automobiles apparaît déjà sur les maillots et cuissards de l’équipe depuis plusieurs mois. Mais la séparation chamboule la logistique : nouveau maillot, véhicules dé-stickés et re-siglées.

L’avenir de l’équipe professionnelle bretonne et de ses 45 salariés n’est pas menacé. Fortuneo reste engagé jusqu’à fin 2018. Reste à savoir si Oscaro a l’intention de demeurer cosponsor.

Quant à Vital-Concept, cet éloignement du cyclisme ne serait que momentané. On pourrait retrouver l’entreprise de vente à distance comme partenaire d’une nouvelle équipe que cherche à mettre sur pied l’ancien professionnel Jérôme Pineau. Le sprinter Bryan Coquard, qui vient de refuser de prolonger son contrat avec Direct Énergie, pourrait en être le futur leader. A suivre.