Depuis peu, l’Union Bordeaux-Bègles dispose d’un partenaire maillot principal, un vrai. Intermarché s’engage pour trois ans avec le club du Top 14. L’enseigne de distribution vient effacer une anomalie qui s’était installée dans le temps.

Depuis la saison 2007-2008, l’UBB était à la recherche d’un partenaire principal. Cette fonction était occupée par Kariban, une marque du groupe Top-Tex de Laurent Marti, le président-propriétaire du club. Le montant de l’accord n’a pas été communiqué (800.000 euros par saison selon les estimations), mais il est évolutif.

Outre l’arrivée d’Intermarché, le club bordelais (en négociation pour un nouvel équipementier la saison prochaine) annonce l’ouverture de son capital. Laurent Marti, qui détient 95% du club capital, entend rester actionnaire, même s’il doit devenir minoritaire. On arrive au bout d’un système et je ne peux plus donner d’argent personnel. On est capable de trouver encore 1 ou 2 millions d’euros de partenariat supplémentaire mais pas plus et ça prendra du temps. Il y a régulièrement des gros industriels qui s’intéressent pour investir dans le rugby : je ne veux pas qu’ils croient qu’à Bordeaux la porte est fermée parce que j’y suis. Au contraire, on l’attend. Il n’y a pas un prix de vente : ce qui nous intéresse est ce qu’il apportera comme moyens au club dans les années à venir. L’exemple, c’est M6 : il n’a pas acheté les Girondins très cher, mais a beaucoup investi pour son développement.