L’opérateur allemand de téléphonie mobile T-Mobile a annoncé qu’il prolongeait sa présence dans le cyclisme professionnel jusqu’en 2010, persuadé que le cyclisme peut être un sport propre et juste en dépit des récentes affaires de dopage. Après toutes les affaires, nous avons beaucoup réfléchi: cela aurait été après tout le bon moment pour nous retirer et économiser un budget qui se chiffre en dizaine de millions d’euros, a expliqué Thomas Winkler, directeur financier des activités internationales de T-Mobile. Mais depuis 15 ans, notre entreprise est associée au cyclisme et nous croyons, maintenant comme avant, que le cyclisme peut être un sport propre et juste, a-t-il ajouté.

L’actuel contrat arrivait à échéance en 2008.