Sponsor principal de toujours, ou presque, de l’Inter Milan, Pirelli, après avoir exprimé des doutes sur l’association, prolonge son contrat de cinq années supplémentaires avec le club italien.

L’Inter Milan a annoncé avoir prolongé son contrat avec son sponsor maillot, l’équipementier pneumatique Pirelli. Sponsor principal de l’Inter Milan depuis 1995, Pirelli a étendu son contrat de cinq ans avec le vainqueur de la Ligue des Champions 2010 jusqu’à la fin de la saison 2020-2021. Il s’agit de l’un des partenariats les plus anciens du football européen. Les médias italiens évoquent un contrat de 9 à 10 millions d’euros par saison, en plus de primes de résultats liées notamment à une qualification en Ligue des Champions. Si cette année la marque Driver appartenant au groupe Pirelli s’est affichée sur les maillots extérieurs, il n’a pas été précisé lors de l’annonce si cette visibilité serait reconduite ou si Pirelli serait de nouveau mis en avant sur le maillot extérieur.

Sur le terrain du sponsoring maillot, le club nerazzurri est largement devancé par ses rivaux de la Juventus Turin (FiaT) et du Milan AC (Emirates). Le montant négocié avec Pirelli est également à des années-lumières du celui éventé avec Etihad par la presse italienne en fin d’année. Elle avait évoqué un accord à 25 millions d’euros par saison avec la compagnie aérienne ! Une rumeur lancée pour faire pression sur le fabricant de pneumatiques ? Reste que la formation milanaise s’en sort très bien. Ses résultats sportifs ont fortement chuté depuis son titre européen de 2010 jusqu’à agacer Marco Tronchetti Provera, président de Pirelli. Cela n’a plus de sens de continuer si les résultats ne s’améliorent pas !, avait lancé le président de Pirelli à la fin de la saison dernière. Le football est un moyen de communication très important au niveau mondial. Si l’‪‎Inter‬ est toujours à la traîne au niveau national, cela n’aurait plus de sens de continuer notre partenariat, avait ajouté le dirigeant italien, un an avant la fin du contrat actuel.