L’AC Milan a convaincu son sponsor, Emirates, non seulement de rester mais également de consentir à une hausse importante de sa participation.

L’association avec la compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis est prolongée de cinq années supplémentaires et s’étendra jusqu’à la fin de la saison 2019-2020. Un contrat estimé à 100 millions d’euros (20 millions par an contre moins de 12 millions aujourd’hui). Cet accord nous sera sûrement d’une grande aide sur le marché des transferts, a réagi Barbara Berlusconi, la directrice du Milan. Notre objectif est de retrouver rapidement la Ligue des champions. En difficulté sur les plans financier et sportif depuis plusieurs saisons, le Milan voit-il le bout du tunnel ? Le contrat pourrait être revu à la baisse (85 millions d’euros) en cas de mauvaises performances sportives.

Devant cette réévaluation importante, Emirates est parvenu à négocier quelques contreparties. La compagnie aérienne bénéficiera notamment d’une exposition plus grande au sein de l’enceinte milanaise. Une loge VIP privative sera également attribuée à Emirates. L’approche ambitieuse adoptée par la direction du Milan AC se rapproche de notre vision et le club lombard constitue un partenaire de valeur pour la compagnie, estime Tim Clark, directeur général d’Emirates, présentant le Milan AC comme le club italien le plus populaire. Après avoir inauguré son nouveau centre administratif (Casa Milan abrite également un musée, une boutique et un restaurant aux couleurs du Milan AC, ndlr), le club compte édifier un stade de 42 000 places dans le même quartier entre 2019 et 2020.