Les responsables de la Fédération française de voile (FFV) et de Veolia Propreté officialisent un partenariat concernant quatre athlètes en vue des jeux Olympiques de 2008 : Ingrid Petitjean, Nadège Douroux (470), Paul-Ambroise Sevestre (tornado) et Xavier Revil (tornado).

Les quatre athlètes seront soutenus financièrement par Veolia jusqu’aux JO 2008. Ils auront chacun un parrain dans la société qui sera chargé de leur faire connaître l’entreprise et de les faire connaître aux autres salariés. Les athlètes qui le désireront auront la possibilité de devenir salarié de l’entreprise au-delà de 2008, une fois leur carrière sportive terminée. Jérôme Le Conte, directeur général France, a indiqué que Veolia avait un contrat avec ces quatre athlètes, mais que sa société serait ouverte à toute candidature de membres des équipes de France de voile.

Une aide de l’ordre du SMIC

Jean-Pierre Champion, de son côté, s’est félicité d’un tel accord qui, selon lui, est dans la continuité de la collaboration instaurée depuis 2003 entre la fédération qu’il préside et Veolia, par le biais des écoles françaises de voile. En 2005 et 2006, Veolia Propreté a également apporté son aide à la préservation de l’environnement nautique dans les écoles françaises de voile. Plus de 86 tonnes de matériels usagés inutilisables et non-recyclables (planches à voile, coques de voiliers légers, gilets de sauvetage, etc.) ont ainsi été collectées et traitées. Le président de la FFV a également indiqué que l’aide apportée par la FFV varie sommairement de 10.000 à 15.000 euros par an et par athlète. C’est de l’ordre du SMIC, a-t-il dit.