Championne du monde du 4×100 m en 2003, championne d’Europe en 2002, la sprinteuse française Muriel Hurtis devient la chef de file du team Puma.