Le groupe de protection sociale Malakoff Médéric réaffirme son engagement auprès des athlètes handisport. Il dévoile la nouvelle composition de son «Team Handisport» et signe trois nouveaux contrats dans le cadre du Pacte de Performance. Malakoff Médéric est la seule entreprise à ne soutenir que des sportifs handisport.

Seule une poignée d’entreprises s’investit réellement dans l’handisport en France. Le plus souvent par méconnaissance. Comment utiliser et activer ce type de partenariat ? Le groupe de protection sociale Malakoff Médéric a choisi d’en faire un principe. Depuis 2009, il s’investit auprès des athlètes handisport. Lors des Jeux paralympiques de Rio, en septembre dernier, Malakoff Médéric, partenaire officiel de l’équipe de France paralympique, a déployé une bâche de 10 mètres sur 10 aux couleurs des Jeux sur le bâtiment de son siège social en plein Paris. Pendant toute la paralympiade, les agences du groupe étaient également décorées aux couleurs des Jeux. Le groupe s’est chargé de la communication autour de l’événement sur les réseaux sociaux. L’assureur avait également noué un partenariat pour l’occasion avec France Télévisions, le diffuseur de la compétition.

Le handisport et que le handisport

Un engagement qui s’inscrit dans la logique du groupe de soutenir l’intégration des personnes en situation de handicap. Cet engagement se poursuit avec l’annonce de la nouvelle composition de son «Team Handisport». Composé de dix athlètes au total, il accueille cette année six nouveaux sportifs : Arthur Bauchet (ski alpin), Benjamin Daviet (ski nordique), Mandy François-Elie (athlétisme), Mathieu Bosredon (handbike), Angelina Lanza (athlétisme) et Antoine Bollet (ski nordique). Trois de ces nouveaux contrats sont signés dans le cadre du Pacte de Performance. Depuis son lancement, 176 contrats ont ainsi été conclus, dont 34 avec des sportifs en situation de handicap. Ce sont, à ce jour, 80 entreprises engagées et plus des deux tiers des fédérations sportives olympiques concernées. Ces six athlètes rejoignent Nantenin Keita (athlétisme), Cécile Hernandez (snowboard), Thomas Clarion (ski nordique) et Yohann Taberlet (ski alpin) au sein de l’équipe. En tant que groupe de protection sociale paritaire et mutualiste, nous plaçons l’humain au cœur de nos préoccupations et considérons que nous avons un rôle à jouer pour une société plus inclusive. Le sport est un formidable vecteur d’intégration qui permet de porter un autre regard sur le handicap. Nous sommes heureux d’accueillir de nouveaux athlètes au sein de notre Team Handisport, commente Thomas Saunier, Directeur général de Malakoff Médéric. Le groupe est également partenaire de la Fédération Française Handisport depuis 2009 et de la Fédération Française du Sport Adapté depuis 2013. Malakoff Médéric est la seule entreprise dont le soutien est exclusivement apporté aux athlètes en situation de handicap. Cette implication se traduit par un taux d’emploi de plus de 6 % au sein du groupe des personnes en situation de handicap.

Dans le cadre du partenariat avec Malakoff Médéric, chaque athlète se voit attribuer une enveloppe de 10 à 15.000 euros par an. Le contrat, signé pour deux ans, est en général pérennisé sur une olympiade. Un soutien bienvenu pour les athlètes handisport confrontés à des dépenses somptuaires pour briller au plus haut niveau.