Le meeting Ligue de diamant de Paris a un nouveau partenaire. Il s’agit de Bridgestone France. La compétition se disputera le 1er juillet au stade Charléty (Paris).

Si l’engagement du manufacturier japonais, partenaire mondial du Comité international olympique (CIO), et qui, à ce titre à activer son engagement en France en retenant Christophe Lemaitre parmi ses ambassadeurs, ce n’est toujours pas le sponsor titre que l’épreuve attend depuis deux ans et le retrait d’Areva.

L’engagement auprès de la Fédération française d’athlétisme (FFA) est double. Il concerne le meeting de Paris, programmé un mois avant les championnats du monde de Londres, et l’Urban Athlé. Un événement premium et un événement grand public. L’Urban Athlé a pour objectif d’initier les jeunes de 9 à 15 ans à la pratique de l’athlétisme en proposant des ateliers, animations et rencontres dans plusieurs villes et clubs de France. La tournée démarre le 13 juin avec quatre dates avec des étapes clés à Lille, Montpellier, Marseille et Paris où Bridgestone accueillera des apprentis athlètes afin qu’ils découvrent les différentes disciplines de l’athlétisme.

Comment Bridgestone active son partenariat olympique en France