La société d’économie mixte (SEM) des Cimes du Mercantour (Isola 2000, Auron, Saint-Etienne de Tinée, Saint-Dalmas-le-Selvage) défend l’intérêt de son opération de parrainage mise en place sur la voiture que conduira le présentateur de TF1 Jean-Pierre Pernaut dans le Trophée Andros de course sur glace. Nous payons régulièrement des achats d’espace publicitaire dans les journaux qui nous coûtent plus cher que cette opération et qui ne choquent personne, a indiqué Georges Brun, maire de Saint-Etienne-de-Tinée et président de la SEM des Cimes du Mercantour.

L’hebdomadaire Le Canard Enchaîné s’est étonné de l’argent dépensé pour que le présentateur de TF1 fasse joujou en voiture de compétition, par un organisme situé dans le canton de Christian Estrosi, président du Conseil général des Alpes-Maritimes et ministre délégué à l’Aménagement du Territoire. L’hebdomadaire a estimé à 200.000 euros le coût du partenariat financé par l’office de tourisme des stations du Mercantour. L’office de tourisme est lui-même financé, pour partie, par le Conseil général.