La compagnie aérienne tchèque CSA (Czech Airlines) met fin à son accord de parrainage avec le Slavia Prague, en raison de sa situation économique.

La logique des chiffres nous dit qu’une firme accusant une telle perte que CSA ne peut pas investir dans des projets de ce type, a constaté le président de la compagnie tchèque, Radomir Lasak. Au terme de l’exercice 2005, CSA a accusé une perte avoisinant 500 millions de couronnes (17,6 millions d’euros).

Selon la presse pragoise, le montant de l’accord de parrainage entre CSA et le Slavia Prague s’élevait à environ 30 M CZK (1,1 million d’euros) par an.