Le Qatar Racing and Equestrian Club (QREC) et France Galop signent un accord de partenariat de cinq ans, incluant le doublement à 4 millions d’euros de l’allocation du prix de l’Arc de Triomphe, épreuve-phare courue en octobre sur l’hippodrome de Longchamp.

Cet accord fait du Prix de l’Arc de Triomphe la course sur gazon la mieux dotée au monde. Le championnat du monde des galopeurs passe aussi au deuxième rang mondial des allocations toutes surfaces confondues derrière la Dubaï World Cup, disputée sur piste sablée, qui est dotée de 6 millions de dollars, contre 5,8 millions pour l’Arc. L’allocation globale du week-end de l’Arc est portée à 6,7 millions d’euros (soit environ 10 millions de dollars). Le nouveau partenariat ajoute un programme de quatre courses internationales de chevaux arabes en France dotées de 600.000 euros. L’une d’entre elles, la Qatar Arabian World Cup devient l’épreuve de chevaux arabes la mieux dotée au monde avec une allocation de 350.000 euros. Elle sera disputée sur l’hippodrome de Longchamp le jour du prix de l’Arc de Triomphe.

Le QREC a été créé en 1975 pour développer les courses de pur-sang arabes. Il s’ouvre désormais aux purs-sangs anglais, vedettes de l’Arc de Triomphe.

Le Prix de l’Arc de Triomphe était jusqu’en 2007 parrainé par le groupe Lucien Barrière (hôtels et casinos).