L’annonce était attendue pour la fin du mois. Le Paris SG a enfin trouvé le successeur de Fly Emirates. Le groupe hôtelier Accor, déjà partenaire-titre de l’AccorHotels Arena de Bercy, sera le partenaire principal du club parisien à partir de la saison prochaine. Cette fois, l’UEFA ne pourra pas reprocher au PSG d’être partie-liée à son nouveau sponsor. Enfin presque…

Le Paris Saint-Germain annonce la conclusion d’un contrat entre le Paris SG et le groupe hôtelier Accor. Il ne précise pas la durée de ce contrat tant attendu, ni son montant. Sur ce dernier point, le contrat se situe « dans le top 4 des contrats européens », selon une source parisienne. Soit entre les 46 millions d’euros de Yokohama Tyres à Chelsea et les 66 M€ de Chevrolet à Manchester United. Ce montant correspond aux 50 M€ minimum espérés tout récemment par l’institution parisienne. Le PSG doublerait ainsi le montant de son contrat de sponsoring maillot principal.

14
Emirates est le sponsor principal du PSG depuis 14 ans.

Accor s’affichera sur la poitrine des Parisiens sous le nom de « ALL », son nouveau programme de fidélité : Accor Live Limitless, « le nouveau programme de fidélité lifestyle de Accor ». « Ce partenariat réunira l’un des clubs de football connaissant la croissance la plus rapide au monde à un leader et pionnier du secteur de l’hôtellerie, se félicite le PSG. Les 265 millions de clients Accor viendront rejoindre les 395 millions de fans qui suivent le Club et ses joueurs sur les réseaux sociaux à travers le monde. […] L’augmentation fulgurante de la popularité du Paris Saint-Germain, son approche lifestyle unique et sa capacité reconnue dans le monde entier à inspirer les supporters et les partenaires, sont totalement en ligne avec le nouveau programme de fidélité d’Accor, qui promet de faire vivre des expériences inoubliables aux membres actuels et futurs de ALL. » Le groupe Accor compte 4800 hôtels à travers le monde sous les marques Raffles, Fairmont, Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure, ou encore Ibis.

Cette annonce est une excellente nouvelle pour le PSG et ses finances. Cette fois-si, l’UEFA ne pourra pas reprocher au PSG d’avoir obtenu un partenaire en provenance au Qatar. Tout juste les détracteurs du club parisien remarqueront qu’Accor est dirigé par Sébastien Bazin, président du PSG entre 2009 et 2011, époque Colony Capital. Le conseil d’administration d’Accor a également la particularité d’accueillir un certain Nicolas Sarkozy, supporter N.1 du PSG. Et enfin, mais cela reste une coïncidence, il se trouve que QIA (Qatar Investment Authority) est l’un des actionnaires de référence du groupe hôtelier avec 10,44 % du capital. « C’est une heureuse coïncidence que deux maisons qui lui sont chères se rapprochent, estime-t-on dans l’entourage de Nicolas Sarkozy. Cela ne peut être qu’une grande fierté. Bien sûr, le Qatar est actionnaire du groupe Accor, mais c’est avant tout un fleuron français. Et, dans toute entreprise, il y a des actionnaires… »

Reste que le PSG est face à une obligation : accroître ses revenus de sponsoring. Il doit notamment compenser la dévaluation de ses revenus à laquelle a procédé l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC). Les garants du fair-play financier estiment que les contrats de sponsoring qataris du PSG (Qatar Tourism Authority, Qatar National Bank, Ooredoo, beIN Sports et Aspetar) sont surévalués. Compte tenu de ces dévaluations, le déficit du PSG est estimé à 124 millions d’euros pour la saison 2017-2018, alors que le club est censé afficher un déficit maximal de 30 millions d’euros sur trois saisons pour respecter le FPF. Le dossier fait actuellement l’objet d’un examen par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. En octobre 2018, le PSG avait en effet saisi l’instance afin de remettre en cause le renvoi de son dossier par la chambre de jugement de l’ICFC devant la chambre d’instruction de cette même instance : si cette dernière avait décidé, en juin 2018, de ne pas poursuivre le PSG, la première a contesté le classement du dossier et a demandé un examen plus « approfondi » des contrats de sponsoring qataris du PSG.

MSC CROISIERES DEVIENT PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB
MSC Croisières, la plus grande compagnie de croisières privée au monde, basée en Suisse, et le Paris Saint-Germain annoncent un nouveau partenariat dans le cadre duquel MSC Croisières devient la « compagnie de croisière officielle » de l’équipe leader du championnat de football . D’une durée de trois ans, le partenariat conclu entre les deux marques sera visible au Parc des Princes et au-delà. « Pour MSC Croisières, c’est une opportunité de joindre nos forces et de nous associer au géant du football français qui affirme également sa puissance à travers l’Europe, estime Gianni Onorato, CEO de MSC Croisières. Ce partenariat fait pleinement partie de notre stratégie sur le marché français, un marché clé, et cette collaboration à l’unisson entre deux marques fortes nous permet de partager notre expertise en matière de croisières à de nouveaux publics, en France, en Europe et à travers le monde. »