L’Angleterre devance Kylian Mbappé. Les footballeurs et les célébrités en tout genre ne seront plus autorisés à apparaître dans les publicités pour les jeux d’argent et les paris sportifs, conformément aux nouvelles règles introduites par le régulateur britannique de la publicité.

Ces nouvelles règles stipulent que les personnalités qui sont « susceptibles d’exercer un fort attrait sur les enfants ou les jeunes » seront interdites de publicité pour les jeux d’argent et les loteries. Le Comité des pratiques publicitaires considère ainsi que les footballeurs et les influenceurs « peuvent être considérés comme des appâts pour les enfants et la jeunesse », surtout quand ils apparaissent dans des spots qui « reflètent ou sont associés à la culture jeune ».

Ces changements qui ont pour but de protéger les mineurs des dangers de ces pratiques entreront en vigueur le 1er octobre 2022, juste avant la Coupe du monde 2022 au Qatar. Ce qui n’a rien d’étonnant. Les grandes manifestations internationales constituent un temps fort des campagnes marketing des opérateurs.

Si le sponsoring sportif en tant que tel n’est pas interdit (la décision revient à une autre autorité, ndlr), les nouvelles règles incluent également une interdiction de montrer les tenues et les stades des équipes dans les publicités et dans le contenu des jeux vidéo.

Les stars du football interdits de publicité pour les paris sportifs

Actuellement, plusieurs personnalités du monde du football figurent dans des publicités pour les paris sportifs. L’ancien coach de Manchester United, de Chelsea et de Tottenham José Mourinho est apparu dans les publicités de Paddy Power (entreprise de paris sportifs), tout comme l’ancien joueur d’Arsenal Jack Wilshire.

« Les jours des publicités de jeux d’argent mettant en vedette des stars du sport, des images de jeux vidéo et d’autres contenus très attrayants pour les moins de 18 ans sont comptés », estime Shahriar Coupal, directeur du régulateur britannique de la publicité.

Au Royaume-Uni, alors que la plupart des jeux d’argent et de hasard sont interdits pour les moins de 18 ans, environ 0,5 % des adultes du pays sont considérés comme « joueurs à problèmes », soit environ 430.000 personnes


La mère de Mbappé applaudit

Kylian Mbappé a fait savoir son opposition à ces pratiques en refusant de participer à une opération commerciale liée à des sponsors de l’équipe de France, dont un site de paris en ligne (Betclic). La nouvelle législation outre-Manche n’est donc pas pour lui déplaire. Sa mère, Faiza Lamari, relaie même la décision sur Twitter avec des émojis qui applaudissent.