Dans les Infos, son journal interne, la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) interroge ses salariés sur le parrainage d’une activité sportive par elle. Dans la revue, un bulletin-réponse a été glissé. Il sollicite l’avis des salariés sur le principe et leur demande de désigner un sport parmi huit disciplines : athlétisme, basket-ball, cyclisme, football, handball, judo, rugby et volley-ball.

La SNCF ne parrainera une activité sportive que si elle est certaine d’y gagner, en termes de proximité avec les Français, d’image auprès du grand public, d’animation interne, écrit dans le journal le directeur de la communication, Bernard Emsellem. Affaire à suivre.