La Fédération française de football (FFF) a distribué son dossier aux équipementiers désireux de répondre à l’appel d’offres pour la période 2018-2026.

Six acteurs majeurs ont répondu. Nike bien sûr, l’actuel fournisseur, et Adidas, le précédent détenteur du contrat. Les Américains Under Armour ont retiré également un dossier, ainsi que New Balance. Deux outsiders plus que de vrais concurrents pour les deux géants des articles de sport. Le Coq Sportif et Kipsta (marque Décathlon) se sont aussi renseignés. Enfin, un équipementier chinois aurait aussi fait part de son intérêt pour les Bleus.

Tous ont désormais jusqu’au 7 décembre pour déposer, ou pas, une offre. Tout est question de prix. Depuis 2011, Nike verse quelque 45 millions d’euros par an pour être l’équipementier exclusif de l’équipe de France.