Le comité olympique indien demande aux organisateurs des Jeux olympiques de Londres de retirer le groupe Dow Chemical de ses commanditaires pour ses liens avec la tragédie de Bhopal. Nous allons exprimer notre mécontentement aux organisateurs des Jeux olympiques de Londres et leur demander de retirer Dow de leurs sponsors, confirme Vijay Kumar Malhotra, ajoutant que la présence de l’entreprise était inacceptable. Dow Chemical sponsorise une structure devant être installée dans le stade olympique de Londres.

La catastrophe de Bhopal en 1984, le pire dans l’histoire industrielle mondiale, fit des dizaines de milliers de morts dans cette ville du centre de l’Inde après qu’un nuage de gaz toxique se fut échappé de l’usine de pesticide du groupe américain Union Carbide. Dow Chemical, qui a racheté l’usine en 1999, estime que les responsabilités ont été effacées depuis l’accord de 1989 avec le gouvernement indien pour le versement de 470 millions de dollars d’indemnisations, avec abandon de poursuites pénales. Mais des associations de défense des victimes militent depuis des années pour obtenir davantage de compensations financières.