Les Astros de Houston ont racheté les droits du nom de leur stade, le Enron Field, qui prendra le nom de Astros Field en attendant de trouver un nouveau commanditaire.

L’équipe texane a déboursé 2,1 millions de dollars pour ces droits.

Le courtier en énergie Enron a fait faillite en décembre 2001 (avec des pertes induites évaluées aujourd’hui à 60 milliards de dollars) et avait conclu d’une entente de 30 ans et 100 millions de dollars pour donner son nom à l’enceinte des Astros.