Après avoir signé la star chinoise de League of Legends Jian « Uzi » Zi-hao en octobre dernier pour représenter sa marque, Nike passe à une nouvelle étape dans l’esport. L’équipementier américain et l’éditeur Riot Games annoncent la création d’un partenariat de quatre ans entre la marque à la virgule et TJ Sports, entreprise commune du géant chinois Tencent et l’éditeur du jeu, qui organise et produit la LPL, la première division chinoise de League of Legends. Concrêtement, Nike habille l’ensemble des seize formations qui composent ce championnat. Les équipements seront mis à disposition de l’ensemble des joueurs un peu en amont des Championnats du Monde, qui se dérouleront en Europe à partir du mois de septembre. La finale aura lieu à Paris. L’équipe tenante du titre est chinoise : Invictus Gaming. En complément, Nike s’engage à développer des programmes d’entraînement pour optimiser la performance dans le sport électronique. « Les esportifs partagent la même détermination et l’esprit de compétition que tous les autres athlètes, ils passent leurs vies à se préparer pour des compétitions intenses, travaillant sans relâche pour améliorer leurs réflexes, leur coordination, leur vision, leur mentalité et leur collectif », affirme Eric Wei, l’un des représentants de Nike en Chine.

Plusieurs des franchises de la LPL disposent déjà de leurs infrastructures propres et les équipes jouent ainsi déjà à domicile et à l’extérieur comme dans certains sports traditionnels.