Dix écuries participeront à la 3e saison du Championnat du monde de Formule E. La société américaine Faraday Future, spécialisée dans la recherche sur les véhicules électriques et autonomes, sera partenaire de l’écurie Dragon Racing.

Notre culture d’entreprise colle parfaitement aux valeurs de la Formule E, a expliqué Marco Mattiacci, ex-responsable sportif de la Scuderia Ferrari en Formule 1, lors d’une conférence de presse. Faraday Future est une société américaine, basée en Californie mais étroitement liée au géant chinois LeCo. Elle a prévu d’investir 1 milliard de dollars dans une usine aux Etats-Unis pour produire à partir de 2017 un véhicule 100% électrique.

La marque britannique Jaguar sera aussi de la partie et rejoindra donc Audi, Renault, DS, Mahindra et Venturi, constructeurs et acteurs majeurs de la catégorie la plus branchée du sport automobile mondial. Une 3e écurie à dominante chinoise, baptisée Techeetah, sera lancée suite à la reprise de l’écurie japonaise Super Aguri. Elle sera financée par China Media Capital, basée à Shanghai.

Sur les dix écuries officiellement engagées, huit sont présentes depuis la première course, courue en septembre 2014 à Pékin.