Le numéro deux mondial des équipements sportifs, l’allemand Adidas, va mettre fin à son partenariat avec la formation cycliste T-Mobile au plus tard fin 2008. Le contrat, qui court jusqu’à fin 2008, ne sera pas prolongé, après de nouvelles révélations sur le recours au dopage au sein de l’équipe allemande. Adidas fournit l’habillement et les chaussures des 29 coureurs et de l’encadrement de l’équipe.

Patrik Sinkewitz, ancien coureur de T-Mobile licencié cet été après avoir été convaincu de dopage, a révélé qu’il avait eu recours au dopage sanguin avec la complicité des médecins de l’équipe, notamment pendant le Tour de France 2006 marqué par l’exclusion de son leader Jan Ullrich.

T-Mobile, filiale du géant des télécommunications Deutsche Telekom, n’a pour sa part pas encore pris de décision sur son engagement prévu jusqu’en 2010.