Une publicité parue lundi dans la presse norvégienne félicitant Kjetil Andre Aamodt pour sa deuxième médaille d’or olympique à Salt Lake pourrait avoir enfreint les règlements olympiques et nuire au champion.

Payée par l’équipementier du skieur, Nordica, on peut voir sur cette publicité Aamodt embrasser ses skis marqués du logo de la marque. Or, la réglementation olympique interdit aux sponsors de faire de la publicité et de citer les résultats de leurs athlètes pendant les Jeux.

La délégation norvégienne à Salt Lake a indiqué dans un communiqué qu’elle avait immédiatement informé le Comité International Olympique (CIO) de l’existence de cette publicité et que ni Aamodt ni l’équipe norvégienne n’avaient été mis au courant de cette opération. Toujours selon la presse norvégienne, Nordica aurait tenté d’empêcher la sortie de la publicité mais s’y est pris trop tard. Une information qui aurait satisfait le CIO, très sensible sur cette question.

Selon un journal d’Oslo, Aamodt pourrait, dans le pire des cas, perdre ses deux médailles d’or (combiné et Super-G) !