Canal + et Bein Sports vont se livrer une nouvelle guerre pour les droits du Top 14 à partir de la saison 2015. L’autorité de la concurrence a remis en cause l’accord entre la LNR et la chaîne cryptée, suite à une plainte de Bein Sports. Mais jeudi, la Ligue a décidé de ne pas se laisser faire et a fait appel.

L’Autorité de la concurrence a donné raison à Bein Sports. Saisie par la chaîne qatarienne, l’instance chargée de faire respecter les règles de la concurrence a rendu sa décision quant à l’exclusivité signée en janvier dernier entre la Ligue Nationale de Rugby (LNR) et Canal +. Cet accord octroyait le droit à la chaîne cryptée d’être le seul diffuseur du Top 14 jusqu’en 2019 à partir de la saison contre une somme de 355 millions d’euros.

Mais cela ne sera peut-être pas le cas. l’Autorité de la concurrence suspend l’accord conclu entre la Ligue nationale de rugby et le Groupe Canal Plus attribuant à ce dernier l’exclusivité des droits de diffusion des matches du Top 14 pour cinq saisons. Afin de ne pas perturber le déroulement du championnat qui débute prochainement, la suspension interviendra à l’issue de la diffusion de la saison 2014/2015. Une nouvelle procédure de mise en concurrence portant sur l’attribution des droits des saisons suivantes devra être organisée au plus tard le 31 janvier 2015, a déclaré l’autorité de la concurrence, dans un communiqué visible sur son site.

De quoi de nouveau lancer les hostilités entre Canal + et Bein Sports, alors que les relations entre les deux chaînes semblaient s’être pacifiées ces derniers temps. Il faudra néanmoins attendre de voir si l’appel prodigué par la Ligue jeudi sera pris en compte.