Comme la télévision payante, les opérateurs téléphoniques fondent leur développement sur la diffusion d’événements sportifs. Une bénédiction pour les fédérations et les clubs qui trouvent ici une nouvelle source de recettes.

En attendant de savoir si ce modèle est effectivement viable, Orange continue de faire son marché dans les droits sportifs. La filiale de France Télécom annonce l’acquisition en exclusivité des droits mobiles du Tournoi des Six Nations de rugby pour les trois années à venir.

Par ce contrat, dont le montant est estimé à 1 million d’euros, Orange peut exploiter la diffusion des images du Tournoi sur ses terminaux mobiles. Les clients disposant d’un mobile compatible peuvent accéder à une dizaine de clips de 30 secondes par match retraçant les moments les plus forts de la rencontre et un résumé du match à la mi-temps et à la fin du match. Ces services, couvrant l’ensemble des matches du Tournoi des Six Nations, pourront aussi être diffusés sur Wanadoo et Francetelecom.com, avec un léger différé de 24 heures le samedi et à minuit le dimanche de chaque rencontre. Ces droits de diffusion pourront également être exploités, cette fois sans exclusivité, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas, en Pologne, en Roumanie et en Slovaquie.

Orange complète ainsi son offre de contenus sportifs sur ses mobiles. En 2001, l’opérateur s’est adjugé les droits pour 7 ans de la Ligue de football professionnel (LFP) contre un chèque estimé de 60 millions d’euros.