Les spectateurs de compétitions annulées se verront proposer un avoir.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu et son homologue de la Culture Franck Riester ont présenté jeudi un dispositif tendant à venir en aide aux organisateurs privés de manifestations culturelles ou sportives. Ils ont proposé qu’ils puissent également proposer, en lieu et place du remboursement d’un billet ou d’un abonnement, un avoir à leurs clients en vue de bénéficier d’une prestation de même nature et d’une valeur équivalente. Une mesure qui vise à permettre aux organisateurs de préserver leur trésorerie en proposant aux spectateurs de bénéficier de propositions équivalentes dans les mois suivants.

Roland-Garros rembourse tous les billets vendus
Roland-Garros va annuler et donc rembourser les billets vendus pour son édition 2020, qui devait initialement avoir lieu du 24 mai au 7 juin. Reporté à la fin du mois de septembre (27 septembre-11 octobre), personne ne sait encore dans quelles conditions le tournoi se déroulera ni même s’il pourra effectivement avoir lieu en raison de l’épidémie. « La situation actuelle génère trop d’incertitudes pour tous les événements rassemblant du public partout dans le monde », a détaillé le Grand Chelem parisien. En attendant de définir « les mesures adaptées qui garantiront la santé et la sécurité de toutes les populations présentes », le choix a donc été fait de rembourser les spectateurs. « Nous vous informerons de l’évolution de la situation et des nouvelles modalités liées à la billetterie pour Roland-Garros automne 2020 », précise le message envoyé par le tournoi.