Organisés du 25 au 28 octobre 2020 au Grimaldi Forum Monaco, la convention Sportel Monaco et les Sportel Awards, dont Sponsoring.fr est partenaire média, seront les événements incontournables de la reprise du sport business.

Ce ne sera pas une année comme les autres pour la convention. À l’heure où les rendez-vous sont le plus souvent annulés pour leur édition 2020, le Sportel coche toutes les cases sanitaires de nature à sécuriser ses participants. Masque, gel hydroalcoolique, sens de circulation et respect des distances de sécurité, tout est fait pour la tenue de l’événement, devenu au fil des ans (30 ans en 2019) un incontournable du calendrier du sport business.


Laurent Puons, vice-président délégué de Monaco Mediax, l’organisateur de ce marché international des droits de diffusion des événements sportifs, est résolument optimiste sur la bonne tenue de l’événement. Sans les Américains et les Asiatiques pour cause de fermeture des frontières, mais toujours avec les décideurs européens (comme LaLiga, Eurosport, Euro Media Group, etc.). Il nous confirme le maintien au calendrier du Sportel et des Sportel Awards. « Nous sommes mobilisés dans la perspective de mener à bien l’organisation. Nous mettons tout en oeuvre pour que les normes sanitaires soient respectées et ainsi accueillir nos participants en toute sérénité explique Laurent Puons. La facilité aurait été d’annuler cette édition alors que plusieurs pays ont décidé de mesures de quatorzaine. Ce n’est pas dans notre ADN. Le marché est demandeur d’une reprise et le Sportel est fait pour ça. Mais je suis un organisateur responsable. Si la situation sanitaire se dégrade, je prendrai mes responsabilités le moment venu. »


L’autre équation est économique. « Je sais que l’économie est au ralenti. À nous de rendre l’événement plus attrayant pour mieux le vendre », explique encore Laurent Puons. Des changements ont été opérés avec une nouvelle communication et un package dédié aux start-up. Pour animer la convention, un « Speakers Corner » est prévu au sein d’un espace d’exposition réaménagé. « Les participants viennent pour faire du business. C’est pourquoi nous travaillons sur un format plus réduit, mais avec ses standards habituels. Les retombées seraient plus négatives si nous organisions une édition bancale qu’en cas d’annulation. »