L’UNESCO, le Comité International Paralympique, adidas et la Fédération mondiale de l’industrie d’articles de sports (WFSGI) seront parmi les organisations à apporter leur soutien à la Global Sports Week, programmée du 1er au 5 février 2021.

Une grande coalition de partenaires faisant partie de l’écosystème mondial du sport se réunira en février pour un forum sans précédent, tenu sous le patronage de l’UNESCO et sous le haut patronage d’Emmanuel Macron, Président de la République.

Parmi les organisations qui aideront à co-créer l’événement en tant que « Proud supporters » officiels figurent le Comité International Paralympique (CIP), l’ONU Femmes et la Fédération mondiale de l’industrie d’articles de sports (WFSGI). « Le CIP est convaincu que le changement commence par le sport et la Global Sports Week avec l’accent qu’elle met sur les solutions multilatérales donnera le ton pour cette nouvelle année qui sera déterminante pour le Mouvement Paralympique », commente Andrew Parsons, président du Comité International Paralympique.

En outre, adidas a été nommé aujourd’hui en tant que nouveau Partenaire fondateur de la Global Sports Week Paris – une relation basée sur l’engagement de la marque en matière d’égalité et de développement durable. L’entreprise rejoint ainsi le ministère chargé du Sport, le groupe bancaire BPCE et EGG Events dans la plus haute catégorie de partenariat, tandis qu’EDF et Vivendi renouvellent leur soutien en tant que Partenaires associés.

“Nous notons un énorme intérêt de la part des organisations de l’écosystème international du sport pour se réunir – non seulement dans le but de composer un nouvel agenda pour cette nouvelle ère pour le sport et la société dans son ensemble, mais également et tout simplement pour se retrouver, pour créer de nouveaux contacts à l’échelle mondiale et de nouvelles opportunités business”, constate Lucien Boyer, Président et Co-fondateur de la Global Sports Week.

La première édition multi-pays de la Global Sports Week se veut une plateforme qui permettra de façonner un nouveau futur post-Covid pour le sport, à l’intersection du business et de la société.

Elle aura lieu principalement en ligne avec les speakers connectés en direct via un dispositif de studios à Paris et dans les cinq futures villes hôtes des Jeux Olympiques et Paralympiques – Pékin, Tokyo, Milan, Dakar et Los Angeles. Des événements physiques seront également déployés avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, là où les conditions sanitaires locales le permettront.

Plus de 10 000 leaders du sport, acteurs du changement, athlètes, activistes et talents émergents sont attendus lors de la Global Sports Week, dont le programme proposera des talks, des débats, des concours de pitches, des contenus vidéos exclusifs, des démos sportives et des visites dans les coulisses de sites sportifs emblématiques.

Parmi les temps forts de l’événement figureront Le Tremplin Invest Finals, le plus grand événement européen mettant en lien les investisseurs et les startups de la sport tech internationale, dont les finalistes ont levé 3 millions d’euros de fonds lors de la Global Sports Week 2020.

Les Young Sports Makers feront également leur retour lors de la nouvelle édition. Ce groupe de talents de moins de 25 ans sélectionnés à travers le monde aura pour mission de recentrer les débats avec les leaders du sport international. En outre, les Trophées Sporsora, un programme annuel récompensant les initiatives du sport business en France, sera également intégré au programme.

De manière générale, le programme de l’événement sera centré autour des tendances clés, telles que la transformation digitale, ainsi que le mouvement croissant vers le business à impact au sein du sport. Il fera écho à l’année charnière qui viendra de se terminer et qui aura vu le sport promouvoir la justice sociale et révéler son rôle fondamental pour préserver et améliorer la santé des citoyens, tout en étant victime des effets dévastateurs du confinement.

Les organisateurs de la Global Sports Week sont convaincus que l’événement peut devenir la plateforme de relance pour l’économie internationale du sport.

En plus de l’Arena, la chaîne de contenu principale, la nouvelle plateforme digitale de la Global Sports Week offre l’accès à des outils de networking intelligents et à la chaîne Village qui proposera des ateliers, des activations et des masterclass privés pour un public professionnel, le tout mis en place par les partenaires de l’événement.

Un salon d’exposition virtuel du sport sans précédent – la GSWMarketplace – fera également partie de la Global Sports Week. Il comportera des stands immersifs, personnalisables et interactifs pour les entreprises et les organisations de tout type et de toute taille : des startups aux PME, en passant par les ONG et les collectivités. Ce salon est au service de la promotion commerciale et favorisera des rencontres ciblées avec des acteurs français et internationaux.

« Notre nouveau format ambitieux pour la Global Sports Week démontre que nous souhaitons nous réinventer nous-mêmes, conclut Noémie Claret, Directrice générale de la Global Sports Week. Nous voulions capitaliser sur la fraîcheur et la diversité de notre première édition pour proposer une toute nouvelle expérience, combinant une riche variété de formats et de contenus internationaux de qualité sur les enjeux économiques et sociétaux du sport. »

Pour assister à la Global Sports Week

La Global Sports Week Paris aura lieu entre le 1 et le 5 février 2021. Les premiers billets sont désormais en vente aux tarifs Super Early Bird, à partir de 99 euros hors TVA. Les détenteurs de billets pourront également rejoindre en avant-première le GSWClub – un programme exclusif d’événements et de rencontres qui sera lancé courant 2021 et où ils bénéficieront de nouveau contenu et de nouvelles expériences exclusives tout le long de l’année.